Le ground zero, c'est nous.