"Thérèse sort de la salle de bain, dévisage les deux types avec qui je digresse sur l’enfer et la rédemption. Leurs expliquant que ce qui nous dégage de la case enfer ce n'est ni vos actes, vos paroles, vos mensonges ou vos vérités. Ce que vous avez dit ou n’avez pas dit. Ce n'est ce que vous avez fait ou pas fait pendant votre vie terrestre qui va ouvrir la porte des chiottes de l'enfer, alors là surement pas. Aucun dieu, aucun Saint ne prendra le temps de faire le tri, il brulera tout ce petit monde juste pour le fun ou ne s’en prendra qu’à un seul homme, quelque soit son degré de civisme, sa religion ou son niveau de morale républicaine. Il prendra pour tout le monde, c’est comme ca que ca marche le sacrifice. Les dettes s’épongent avec du sang, qu’importe la provenance."

"La télé est restée allumée toute la nuit. Que faut-il donc faire pour devenir un Homme ? me demande James Dean. J’aurai bien aimé savoir ce qu’il a fait de son Saint-Chrtisophe, j’aurais pu lui certifier que les accidents de voiture, que l’on s’en sorte mort ou vivant, ne vous donne aucune réponse à cette question. Ils peuvent vous donner l'impression - un instant - de vous sentir vivant, mais je n’ai aucun guide d'instruction auquel me référer"

"Auriez-vous déjà oublié que l'ennemi est chez vous ? Dans le double fond des armoires, des tables de chevet, des tiroirs, dans les notices d'utilisation que vous n'avez jamais lues et dans celles que vous n'avez jamais reçues."


"Plongez avec nous dans le chaos. Assouvissez vos fantasmes de destruction. Devenez un survivant. Sauvez votre âme. Célébrons la Beauté. Soyez un héros. Ce monde est un camp. L'apocalypse sera silencieuse. Le jugement dernier sera-t-il une fête ? Non. La fin du monde aurait-elle débutée ? Oui. La fin, c'est maintenant !"