“Je me disais que c’est tout le « système » qui repose sur des techniques d’abstraction de la réalité : je fais référence à la réalité virtuelle servies par les sciences les plus avancées !... En dernier ressort, le capitalisme sert à mettre en scène un monde qui illustre ce dépassement !... L’ultime réalité, celle pour laquelle on est prêt à tout investir est celle de nos écrans !... On vit le remplacement du monde réel soumis aux lois de la pesanteur par un autre, numérique celui-là, libéré de la force d’attraction !... Ce qui fait vraiment marcher tout le toutim, c’est ce nouveau monde régi par les satellites !…”