La loi de Moore ne s'applique pas au cerveau humain