Des envolées sur les ponts, les échangeurs, des coups de volant parasites dans les virages, du sabotage dans les embrayages, il ne s’agit pas seulement de se crasher en beauté, il fallait apprendre trouver la route de son bûcher, un bûcher moderne, un bûcher spectacle, un « onze septembre » de la vanité, diffusé en direct sur toute la planète, concentré sur un foyer, sans aucune possibilité d’y échapper - voila pour le programme.